Les artistes bien qu’ils ne se fassent une place au soleil ont vécu des moments de galère. Un passage à vide qui constitue un leçon de vie pour certains et une perte pour d’autres. Parlant de ses débuts dans la musique, Goré Bastian Junior alias Safarel Obiang a révélé avoir presté pour une enveloppe de 175FCfa  » C’était à mes débuts dans le Coupé Décalé. J’avais eu un contrat avec un monsieur dont je souhaite taire le nom pour une prestation à Agboville. Heureux, je me suis rendu à Agboville espérant mettre le feu. Lors de ma prestation, j’ai dansé, chanté de tout mon corps. Cela, sans que personne ne bouge. A la fin de ma prestation, le monsieur visiblement en colère m’a remis la somme de 175 FCFA comme cachet. » Nous a témoigné Safking. Puis d’ajouter  » J’ai dû monter dans un véhicule de type Kia qui ramassait les chaises et tables pour Abidjan pour retrouver ma famille. Mais, une fois à Siporex, il m’a fallu marcher pour aller au Cam Militaire sis à Yopougon, car les 175 FCFA ne pouvaient payer mon transport.  »
Poursuivant, l’artiste a dit avoir compris l’acte du promoteur  » Il m’a donné une bonne leçon ce jour. Son geste était pour me dire que je ‘étais pas fort et encore prêt pour la musique. Pour lui je devait travailler dur encore. Chose que j’ai fait. Je me suis mis au travail. Aujourd’hui, c’est mon qui lui donne parfois de l’argent pour se défendre  »
KYS

Regardez aussi la vidéo de Meiway qui fait le BUZZ :




 

Plus de news