Musique News

Kiff No Beat répond à MC ONE

Le groupe de rappeurs made in Côte d’Ivoire vient de sortir un single qui soulève déjà la polémique. Le titre “Eh Allah” s’inscrit dans un nouveau concept que les cinq loups ont appelé “Trap-ditionnel”. Un jeu de mots qui fait naturellement penser à l’association de la musique Trap et du style traditionnel.

Mais ce n’est pas  le concept le sujet de la polémique. Depuis le premier février, date à laquelle, le son a été publié, les commentaires font référence à Kédjévara DJ et MC ONE, le garçon qu’il produit. Les Kiff No beat les attaqueraient dans ce titre. En fait la chanson leur est même dédié à en croire les fans. Et quelques punchlines dans le titre semblent appuyer cette thèse :

  • Donc toi tu n’as pas de vie, Depuis là tu n’as pas de vues (Youtube ?)

  • Mon petit faut bara (…) Ma sauce est remplie de viande comme boutons de Kedjevara.

  • Les microbes ont prit le micro au lieu d’aller casser bouton de leur père

Il s’agirait d’une réponse à MC ONE qui dans “Opi on na ka fai koi” clashe les Kiff No beat. Sorti début janvier 2017, le titre est une mine de punchlines adressé à des certains “Vieux rappeurs”. Dès le début on peut reconnaître des expressions clés utilisées dans les compositions ou collaborations des Kiff no beat : “Sortez les briquets, approcher regarder…”. Les fans prédisaient déjà une réponse à la provocation. Moins d’un mois après “Eh Allah” sort et le lien devient évident pour les amateurs de Rap Ivoire.

On vous laisse juger en écoutant “Opi On na kafai koi” et ” Eh Allah” dans l’ordre.